Ma cour, ou comment j’ai aménagé mon jardin secret en récup.

IMG_7830

Ca y est ! Ca m’a pris 6 semaines de plus que je ne le pensais mais j’y suis arrivée !

Il y a 5 ans j’avais déjà construit un muret dans la cour pour y créer un potager.

IMG_7852

Ici mon objectif était multiple :

  • améliorer le confort de mes poules et le nôtre ;
  • diminuer la charge financière que mes poules représentent ;
  • augmenter leur autonomie en nourriture ;
  • espérer avoir (enfin) des oeufs ;
  • envie de fruitiers ;
  • habiller les murs de la cour à moindre frais et écolo.

Tu l’auras donc compris, j’ai des poules qui ne pondent pas (et, en ville, ça arrive plus souvent qu’on ne pourrait le croire). 😅

IMG_7851

Jusqu’à présent, mes poulettes avaient (très) souvent accès à la cour. Problème : des fientes partout et surtout, bien que je barricadais tellement mon potager que, moi-même, je n’avais plus envie d’y aller 😓, elles finissaient toujours par trouver une faille et faire des ravages dans mes plantations. Mais vraiment de gros dégâts. 😔

Donc, mes poulettes pondent très peu. Et malgré mes lectures et ma formation « poules en ville » (3 x 3h quand même), je n’ai toujours pas vraiment compris pourquoi. Je soupçonne la terre de leur enclos (extrêmement compact et argileuse) de ne pas leur permettre de gratter suffisamment pour trouver des insectes ni de permettre la pousse de verdure (trop de piétinements).

Espérant toujours trouver le truc qui les ferra pondre j’en suis à leur donner tous les jours :

  • des graines ;
  • du sable ;
  • un complément de calcium ;
  • des vers séchés (de temps en temps) ;
  • les restes de tables (épluchures, légumes, pâtes …) ;
  • du pain mouillé ;
  • de la salade que j’achète (tous les deux jours).

Et miracle ! Bein non, je continue d’acheter des oeufs … 😅

Un paramètre qui me tracassait aussi était qu’elles aient à boire (ça se sera malheureusement pour plus tard) et à manger en suffisance si les personnes qui devaient s’en occuper durant nos vacances s’avéraient défaillantes … Par exemple, les derniers qui sont venus logés chez nous en échange de maison (heureusement que 3 nuits et non simultanées, et comme je passais pour mon vélo, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller voir comment elles allaient) ne les ont tout simplement pas nourries … Incompréhension de ma demande ? Barrière culturelle ? Bref, je les ai nourrie moi-même).

Cela a donc cogiter sec dans ma tête. D’autant qu’il était hors de question de dépenser des fortunes et que je n’avais aucune envie d’acheter des matériaux neufs.

Les palettes mais c’est bien sûr ! Et comme je ne voulais pas les traiter de manière chimique, j’ai passé des heures à les brûler au chalumeau. Merci Orane pour le truc. 😉

Avec tout ça dans la tête, j’ai décidé d’attaquer par le compost : virer le fût en plastique (très pratique mais devenu insuffisant et présentant le problème de ne pas pouvoir séparer le compost frais du compost en maturation) pour réaliser un compost en palettes. Je voulais que les poulettes y aient accès pour y laisser quelques « éléments » de leur production et y trouver des insectes et vers à volonté. Il fallait qu’il soit facile d’utilisation aussi bien pour y vider mes déchets plusieurs fois par jour (pouvoir vider et « gratter » le contenu de mon petit pot de compost cuisine à une main ou presque), que pour le retourner deux fois par an, protégé de la pluie, assez grand pour nos besoins, divisé en deux …

IMG_7850

mon compost en palettes facile d’accès

Ensuite, j’y ai adossé un grand bac en palettes (déclouter, scier, visser, fixer le plastic alvéolé pour protéger les murs de l’humidité et le geotextile pour laisser passer l’eau tout en retenant la terre) pour y mettre mes fruitiers (groseillier, framboisier, murier, fraisier). Et j’y ai versé près de 1000l de terreau.

IMG_7821

Toujours en palettes, j’ai fabriqué des jardinières pour décorer les murs mais aussi avoir des endroits à semer que mes poules pourraient manger sans arracher les racines. J’ai en mis dans le bac à fruitiers mais aussi dans l’enclos même. Cela leur fera en plus un apport de fraicheur durant l’été. Encore déclouter, scier, visser, mesurer, couper, plier …

J’ai aménager un passage « secret » qui relie l’enclos des poules au bac à fruitiers en passant par le compost. L’idée est donc bien de partager les fruitiers avec mes poulettes. Pour elles les feuilles et les fruits du bas, pour nous les fruits du haut. Enfin, ça c’est la théorie, dans quelques mois je te dirais ce qu’il en est en réalité. 😅😅😅

IMG_7836IMG_7838IMG_7841IMG_7842

Il fallait également, que je trouve un moyen pour que les fruitiers puissent grandir sans que les poules ne sortent du bac pour aller ravager mon potager tout en restant facile à ouvrir et à fermer pour pouvoir cueillir les fruits plusieurs fois par semaine On peut rêver 😅). Et là, ce sont nos vieux chassis que je garde depuis plus de 10 ans pour décorer la court. Si cela fonctionne, je prendrai la peine de les poncer et de les repeindre.

J’ai également fixé dans le poulailler des tuyaux d’évacuation que je peux remplir de suffisamment de graines pour 3 semaines.

Du coup, j’ai pu faire tomber les barricades de mon potager et enfin y repiquer mes semis et faire les suivants. Merci Pauline (workaway française – Tu sais pas c’est quoi ? Regarde par ici 🙃) pour ton aide. 😃

Y a plus qu’à attendre que tout ça pousse !!

A mon retour au mois d’août, je chercherai le meilleur moyen de leur apporter de l’eau de pluie à volonté, tout en évitant qu’elle ne se mettent à croupir envahie de graines, de terre ou d’algues.

J’ai encore pleins de projets pour la cour mais ça c’est une autre histoire 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s